Chataigne pays

 

Le fruit à pain et le châtaignier pays constituent les 2 variétés d’une même espèce : Artocarpus altilis FOSB . Cette espèce serait native d’une vaste région s’étendant de la Nouvelle-Guinée à l’archipel Indo-Malais jusqu’à l’ouest de la Micronésie.

Le châtaignier pays est amené des Philippines aux Antilles françaises en 1772 par Sonnerat. Quant au fruit à pain, c’est en vue de servir de nourriture aux esclaves qu’on l’introduit aux Antilles vers 1790.

 

Le fruit à pain est porté par un arbre pouvant atteindre 20 à 25 m de haut, aux branches grosses et peu nombreuses à l’extrémité desquelles se rassemblent les feuilles. Ces dernières, grandes (jusqu’à 90 cm de long) et d’un beau vert luisant sont découpées. L’arbre porte à la fois des fleurs des 2 sexes. Un épi jaune, spongieux, pendant et cylindrique regroupe les fleurs mâles. On l’appelle ‘popote’ en Guadeloupe et ‘totote’ en Martinique. Une inflorescence presque ronde rassemble les fleurs femelles. Elle donne naissance à un fruit globuleux de 1 à 3 kg. Il possède une peau épaisse composée de nombreuses aréoles verdâtres et rugueuses devenant lisses et jaunâtres à maturité. Ce fruit se cueille quand des gouttes de latex se sont déjà écoulées sur la peau. La pulpe blanchâtre et d’aspect farineux ne renferme pas de graine car le fruit se développe sans fécondation.

Ce fruit féculent est riche d’usages : gratin, purée, beignet, croquette, frite, soupe, soufflé, migan, ‘bébélé’ (spécialité de Marie-Galante), etc. La base consiste à le faire bouillir avec du sel pour accompagner viande ou légumes. En pâtisserie, sa chair permet la confection de gâteaux et de farine. La popote de fruit à pain confite au sucre constitue une friandise moelleuse.

 

 

Le châtaignier pays est la variété à graine du fruit à pain. Il s’en différencie par un port moins élégant, des feuilles moins profondément découpée et un fruit recouvert d’épines molles. Les graines brunes et allongées s’apprécient une fois bouillies. Elles servent aussi à farcir la dinde de Noël ou à agrémenter un ragoût de porc.

 

 

 

Famille : Moracées

Nom de l'arbre : Châtaignier pays

Floraison : Presque toute l’année

Fructification : Presque toute l’année

Dimension du fruit : De 15 à 25 cm de diamètre

Autres noms : Châtaignier : Breadnut (anglais) ; Fruta de castaño (espagnol) ; Chatenn (créole)

 

Comment cuire marrons et châtaignes ?


Jadis nourriture du pauvre, la châtaigne a repris depuis quelques lettres de noblesse, surtout lors des repas de fêtes, où elle accompagne la traditionnelle dinde de Noël. Grillées dans une poêle en fer à gros trous, cuites à l'"eau, en crème ou en confiture, nombreuses sont les façons de l'accommoder. Par contre, la préparation demande temps , patience et endurance à la chaleur ! 

 

Dans le bac à légumes du réfrigérateur,elles peuvent se garder une quinzaine de jours.

On peut aussi les congeler entières ou épluchées ou en faire des conserves.

 Les variétés produites à l'étranger sont généralement traitées chimiquement au "bromure de méthyl", un gaz dangereux, qui permet de les conserver. N'achetez que des produits garantis sans produit chimique.

 

 

Cuisson à l'eau : Décortiquées (pour peler des châtaignes crues, utiliser un petit couteau très aiguisé et enlever délicatement l'écorce et la peau) ou non décortiquées (ne pas oublier alors de les inciser), plonger les châtaignes dans de l'eau bouillante salée, avec une branche de fenouil ou une feuille de figuier (pas indispensable mais cela apporte un parfum délicieux!), environ 1/2 heure.

La pointe du couteau ou une aiguille doit entrer facilement dans la chair. Pour les préparations sucrées : même cuisson mais avec très peu de sel et sans feuilles de fenouil ou figuier.

 

Grillées: Inciser la peau (sinon elles explosent), mettre dans la poêleà trous et remuer pour qu'elles ne brûlent pas. Pour vérifier la cuisson : en laisser une non incisée : quand elle sera cuite, elle explosera, les autres le seront également! Cette cuisson peut se faire sur une cuisinière.

 

Au four : Éplucher la première peau dure, ranger les châtaignes sur une plaque à rebords. Lorsqu'elles sont cuites, la deuxième peau s'en va facilement. Avant la mise au four, on peut ajouter quelques copeaux de beurre pour les rendre plus moelleuses.





Etre ou Devenir,UN CITOYEN !!

Consommateur !

Responsable !

 

Facile , Ne cherchez plus,

Envie d'une sortie mais où ?

Envie d'un met particulier ?

Envie d'un lieu ?

Envie d'un restaurant ?

 

Une seule adresse.......!

http://www.choisissez-votre-resto.fr/