Le POURPRIER

 

 

Le pourpier est une salade sauvage pleine de saveurs et d'atouts nutritionnels. Riche en fer, en Oméga 3 et en pro-vitamine A, la salade de pourpier constitue une mine de bienfaits pour tous, petits et grands.

 

Le pourpierest riche en magnésium, pour l'équilibre neuro-musculaire, riche en fer, pour la respiration des cellules et la force des muscles, riche en vitamines et en acides gras essentiels .

Le pourpier est la salade favorite des femmes et des jeunes filles, souvent déficientes en magnésium car elles se privent de pain et de légumes secs. Un bol de pourpier suffit à couvrir le tiers des besoins quotidiens en magnésium.Il présente une densité nutritionnelle exceptionnelle. Profitez de la saison pour en faire vos délices!



Il existe deux variétésle pourpier doré et le pourpier vert.


Le pourpier que l'on appelle aussi Portulaca oleacera est un 
légume feuille que l'on cultive comme l'épinard.

C'est une plante annuelle d'été entièrement charnue, à tiges rougeâtres couchées ou redressées et ramifiées. La racine pivotante est blanchâtre. Les feuilles opposées ont un pétiole court.

Elles sont ovales, en coin à la base, parfois échancrées, très brillantes, leur couleur va du vert au rouge. Les fleurs sont jaunes à quatre-six pétales.
Son nom commun est "pied de poulet", Bortolaiga, ou Porcelana.  

 

Production

Il est produit par les Pays-Bas, l'Angleterre, la France, la Belgique, l'Allemagne et la Guadeloupe.

 

Histoire 

Utilisé dans les cuisines d’Inde et de Perse depuis près de 2 000 ans, le pourpier est originaire des régions tropicales et subtropicales.
Les Romains le nommaient « Portulacca » et consommaient les feuilles de pourpier confit au vinaigre.

Quant aux Égyptiens, ils employaient ce légume en tant que plante médicinale.

Il fut alors souvent confondu avec les mauvaises herbes même si en 1582, les Anglais découvrent le pourpier, le cultivent. Ils l’introduisent en Europe notamment grâce au jardinier de Louis XIV, Jean-Baptiste de la Quintinie qui en d’ailleurs fait l’éloge de ses bienfaits auprès du roi.
Il fut alors utilisé comme le cresson en sauce ou en velouté mais également en condiment avec de l’huile ou du vinaigre.

Cette plante a été depuis introuvable sur les marchés français, hormis ceux du pourtour méditerranéen. C’est d’ailleurs grâce à leurs recettes à base de pourpier que cette plante revient progressivement sur le devant de la scène.



Entretien et récolte

Cette plante supporte la sécheresse mais un arrosage régulier est primordial pour obtenir une plante à feuilles tendres et plus larges. 
Sachez néanmoins doser les binages car un surplus d’humidité est néfaste au pourpier.

La récolte des tiges et des feuilles peut s’effectuer deux à trois fois sur le même semis.



Culture

La culture du pourpier est très simple à réaliser.

Commencez par vérifier que le terrain soit bien drainé. Rectifiez-le si nécessaire en mélangeant moitié de terre de jardin, moitié de sable. Vous pouvez lui ajouter éventuellement un peu de terreau.

En pleine terre, on peut le semer jusqu'à fin septembre mais, sous couche ou en serre des semis sont possibles durant tout l'hiver. Pour que la germination soit bonne, il faut que la température du sol soit au-dessous de 12°.

Pour maintenir la culture propre, il faut semer en lignes distantes de 10 cm les unes des autres au minimum sur un terrain propre que l'on n'aura pas labouré mais simplement gratté. Creusez des trous, déposez-y les graines de pourpier et tassez doucement.

Arrosez généreusement.


Comme la salade à tondre ou le cresson, le pourpier repousse facilement après la cueillette pour autant qu'on ne l'ait pas tondu trop ras.


À noter que les graines de pourpier s’achètent en graineterie.



Ses maladies les plus courants restent le rhizoctonia et le pythium.
Soyez vigilant à l’apparition d’araignées rouges.

Consommation



Il faut le consommer jeune : il est alors très savoureux, avec sa consistance moelleuse, et son goût légèrement acidulé un peu piquant (les feuilles plus grosses deviennent dures, et prennent un goût fort).

C'est une salade à utiliser rapidement après l'achat car elle ne se conserve guère. 

Il est consommé de mars à octobre. Le pourpier est une plante présente dans tout le bassin méditerranéen, qui pousse facilement même sans eau abondante. Il est naturellement riche en Oméga 3 et constitue un des éléments permettant d'expliquer les atouts du célèbre "régime crétois".



Les belles alliances en cuisine



  • Salade de pourpier et poivron assaisonnés de citron et d’huile d’olive : la biodisponibilité du fer dont le pourpier est particulièrement riche sera améliorée par la vitamine C très abondante du poivron et du citron.

    On adoucit cette salade un peu piquante avec des tomates bien mûres.

     

  • En potage avec du parmesan : un plat très riche en calcium (pourpier et fromage), d’autres légumes pouvant compléter l’apport en fibres, dont le pourpier n’est pas très riche (carottes, pommes, de terre, tomates

 


Etre ou Devenir,UN CITOYEN !!

Consommateur !

Responsable !

 

Facile , Ne cherchez plus,

Envie d'une sortie mais où ?

Envie d'un met particulier ?

Envie d'un lieu ?

Envie d'un restaurant ?

 

Une seule adresse.......!

http://www.choisissez-votre-resto.fr/